Critique du film La sixième victime

La sixième victime se situe entre deux eaux ! Vous savez, cette frontière qui nous force à dire, c’est dommage, il ne manquait pas grand chose pour que le film soit vraiment très bon !

On restera donc sur un bon film, mais pas un très bon film. Dans le monde difficile des Thrillers ou des Polars Noirs, qu’ils soient de HK ou d’ailleurs, on trouve toujours un cahier des charges bien précis. Celui-ci mettra en avant les incontournables paramètres « AMBIANCE, BANDE SON, PERSONNAGE ».

Sans le respect de la charte du POLAR NOIR on sort du concept. Dans la sixième victime, celui-ci est en partie respecté. Ca coince à d’autres niveaux, dans le scénario par exemple. Trois réalisateurs ont participé à ce film, et c’est peut-être la raison de ce manque de surprise. Car c’est à ce niveau là que le film manque de profondeur. Disons qu’il manque l’effet de surprise, le truc qui vous fait sursauter sur votre fauteuil ! En revanche, on sent que l’intérêt s’est porté sur une autre sensation, celle en général liée à la vue d’un cadavre et du sang. Le but étant de reconstituer des cadavres, il faut tout d’abord trouver les sacs (On notera la scène de l’autoroute, difficile à oublier) !

Et les conditions dans lesquelles les sacs sont retrouvés sont systématiquement hors normes.
Mais il est évident que lorsque l’on s’attaque au thème des SERIAL KILLER, et que l’on fait front à des films comme Seven, le Silence des Agneaux, Kalifornia et bien d’autres, il faut admettre que cela demande un talent certain. Et c’est ce que nous souhaitons reconnaitre à Chang Yoon Hyun. Ce thriller s’en tire finalement bien, même si le scénario se déroule sans surprises et nous vous conseillons de le voir !

Toutefois, je pense qu’il est tout de même plus intéressant de regarder les films de ce cher réalisateur facétieux qu’est Hong Sang-Soo. Chacun ses goûts bien entendu, mais il serait dommage de passer à côté du message de ce facétieux Hong Sang-Soo.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *