Lenfancou Intactou : Dersou Ouzala

« Dersou Ouzala » est peut-être mon film préféré de Kurosawa. A part dans sa discographie, il parvient à donner un souffle impressionnant à une simple histoire d’amitié entre deux hommes n’ayant au départ rien en commun. On assiste au défilement du temps et des saisons dans un émerveillement constant, et lorsque l’on se dit que le portrait dressé par l’humanité est un brin idéaliste, Akira Kurosawa parvient à surprendre avec une fin cruelle, mais sans doute inévitable.